Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
aimer-la-musique-classique.over-blog.com

Cinq pieds, cinq pouces, taille de dragon... Niccolò Paganini

28 Juillet 2013, 19:57pm

Cinq pieds, cinq pouces, taille de dragon... Niccolò Paganini

« Quel homme ! Quel violon ! Quel artiste ! Quelle souffrance, quelle angoisse, quels tourments ces quatre cordes peuvent exprimer ! » Liszt

Niccolò Paganini est un violoniste et réputé compositeur italien évoqué souvent comme le plus grande violoniste jamais connu. Sa technique fit sensation dès son plus jeune âge. Il arrivé a jouer des passages compliqués avec facilité, précision et vitesse grâce à son morphologie particulière: ses mains étaient dotées d'une extensibilité hors normes (hyperlaxité ligamentaire).

L’influence de Paganini est en particulier marquée par les 24 Caprices, exposition directe, virtuose et impressionnante de toutes les capacités du violoniste, et qui demeurent les références pour tout violoniste d'aujourd'hui. Paganini y condensa en effet toutes les difficultés techniques de l’instrument, y apportant une nouvelle façon de l’employer, puissamment vivante et expressive.

Son talent de violoniste impressionne à tel point que certains le prennent pour le diable. Après sa mort en 1840 à Nice, l'évêque de Nice refuse son inhumation en terre chrétienne. Le comte de Cessole fait embaumer le corps qui après avoir été exposé est de nouveau pris pour l'incarnation du diable. Il est successivement déposé dans différents endroits jusqu-à ce que le pape Pie IX reconnait que Paganini n'était pas le diable. Le corps est enfin inhumé dans le vieux cimetière de Gênes puis transféré dans un monument au centre du nouveau cimetière qui vient d'être ouvert. Paganini repose désormais en paix. (source fr.Wikipedia.org)

« Cinq pieds, cinq pouces, taille de dragon, visage long et pâle, fortement caractérisé, bien avantagé au nez, œil d'aigle, cheveux noirs, longs et bouclés. Les prunelles, étincelantes de verve et de génie, voyagent dans l'orbite de ses yeux. » Castil-Blaze

« On dit que c'est un véritable sorcier car il tire de son violon des sons jamais entendus avant lui. » Sophr de Paganini

Commenter cet article